La fierté d’un jumelage, par Simon

L’année dernière, nous avions eu la chance et l’honneur d’accueillir la délégation japonaise ainsi que Monsieur l’Ambassadeur du Japon en France et Monsieur le Maire de Nagoya : un an après, retour sur ce jumelage.

Sydney, Nanjing, Turin, Pune, Los Angeles, Mexico, et désormais Reims. Voici les villes qui sont jumelées avec Nagoya.

Vous en conviendrez, avec une population de plus de deux millions d’âmes et le statut de troisième ville du Japon, ce n’est pas la taille de nos deux villes qui a commandé ce partenariat. Non, ce qui nous a unis et nous unira pour de longues années est un lien immatériel, culturel.

Florence, Salzbourg ou encore Aix-la-ChapelleNagoya s’inscrit pleinement dans la lignée de nos jumelles dont le nom seul évoque l’Art, l’Histoire et la Culture.

Véritable trait d’union entre nos deux villes, Léonard Foujita est à l’origine du lien qui unit nos deux villes.

Ces dernières années, l’héritage de notre artiste commun n’a cessé de créer des passerelles entre nos deux villes : collaborations étroites entre le Musée des Beaux-Arts de Reims, le Nagoya city Art Museum et d’autres institutions culturelles, mais aussi avec le Conseil départemental de l’Essonne pour agrémenter la superbe exposition du Musée Maillol dédiée au peintre japonais.

« Par l’art seulement nous pouvons sortir de nous-mêmes » écrivait Proust. Grâce à un artiste, nous avons pu constituer les premières étapes d’une collaboration protéiforme.

Ce jumelage d’origine culturelle tend aujourd’hui à se traduire concrètement, notamment au niveau économique, comme avaient pu le démontrer les réunions entre nos chambres de commerce d’industrie l’année dernière lors du jumelage.

Outre cet aspect économique, l’entente entre nos deux villes s’est développée, en matière touristique grâce à nos offices de tourisme respectifs, mais aussi dans le domaine universitaire puisque l’Université de Reims-Champagne-Ardenne a récemment accueilli des étudiants de l’Université de Nagoya.

Ainsi, comme le souligne Benjamin Develey, adjoint au maire chargé des relations internationales, Reims et Nagoya tendent à transformer l’essai en faisant d’un jumelage d’origine culturel un partenariat moderne et multiforme.

Comments are closed.